Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Soldat
Messages : 7
Date d'inscription : 10/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur

[Récit] Le grand musée de Welthauptstadt Germania

le Sam 24 Déc - 22:46

(image faite par Manzanedo)

Le Musée de Welthauptstadt Germania

Ceci est un semi AAr semi Récit sur Hearts of iron IV avec le mod "Road to '56", pour arriver à ce résultat j'ai bien sûr recourus à des cheats pour arriver à représenter au mieux mon récit, bien sûr celui-ci sera rempli d'humour noir, de racisme et d'informations fausses puisque qu'il se passe en 1963 dans le musée de la fameuse ville imaginée par Hitler: Welthauptstadt Germania.

Partie I Introduction:
Il fait relativement sec en ce jour de Mars 1963 sur une des grandes places de Welthauptstadt Germania, les gens déambulent comme chaque matin mais aujourd'hui la foule semble plus joyeuse que jamais: Aujourd'hui, le Troisième Reich fête les 30 ans de l'élection d'Hitler au parlement en 1933, le 5 mars plus précisément.
Malheureusement le Führer est mort 3 mois plus tôt dans un accident de voiture alors qu'il rentrait de conférence avec sa femme Eva... Depuis la nouvelle génération de généraux ont formés un nouveau gouvernement "d'assemblée des nations" en écartant Himmler et ses enfants du pouvoir et l'isolant sur les possessions de la SS en Ukraine et en Crimée bien que les douteuses expériences sur des êtres humains organisées par celui-ci soient devenus une réelle préoccupation pour l'assemblée. Mais revenons à notre histoire,  sur la place du Grand Musée une bande de trois adolescents arrivent nerveusement et avancent en file indienne jusqu'aux portes du musée, ils montrent leur cartes d'identité et entrent un par un dans cette énorme établissement, l'un Max Godruel, 17 ans, Américain fils de GI maintenant devenu garde d'un établissement de New York, un deuxième, Charles Granchon, 16 ans, Français fils de professeur et secrètement anti nazi et enfin Karl Grüdelok, 18 ans, Autrichien fils de vétéran, il déteste Himmler son père ayant été exécuté par un SS et est un défenseur du gouvernement réformé. Après être entrés, ils zigzaguent rapidement dans les couloirs avant d'apercevoir un homme d'une soixantaine d'années, bedonnant, avec ses médailles et ses galons et le petit insigne de retraité de l'armée reconnaissable entre tous, un ancien de la Luftwaffe sans aucun doute, n'ayant pas perdu ses réflexes et voyant les adolescent impressionné par la grandeurs de la pièce qui n'était que la première d'une bonne vingtaine les as alors abordés: "Dites les gamins, voulez vous que je vous raconte l'Histoire du grand Reich Allemand? car moi, j'y étais, depuis 1938" après quelques minutes de discussions les 3 jeunes acceptent finalement cette invitation et les 4 hommes s'engagent dans le début de la première pièce derrière un petit panneau noté "1936-1940".

Partie II : une grande préparation

Suite à de nombreuses années de préparation pour la "Grande Libération" l'Allemagne s'est développée économiquement et militairement, la Wehrmacht et la SS ont été créées, et des tensions se sont additionnées avec la guerre d'Espagne et l'invasion de l'Ethiopie par l'Italie.


Pour parer aux problèmes de pétrole et de différents manques de ressources, de nouvelles technologies de fabrication de ressources artificielles ont été développée dans l'optique de la guerre.


Conscients des risques de se retrouver en infériorité la décision de disperser les centres industrielles a été prise, un centre gravement touché pouvant mettre à mal tout l'effort de guerre Allemand.


Les priorités ont été mise sur l'armée et l'aviation, pour frapper vite et fort et établir une solide base sur le continent avant toute tentative maritime.


De nombreux événements la conférence de Munich ou la décision de réoccuper la Rhénanie va permettre à l'Allemagne de retrouver un grand territoire sans combat et ainsi de tester la motivation des alliés dans la guerre.

Mais tout s'assombrie rapidement, en 1938 l'Italie nouvellement membre de l'Axe déclare la guerre à la Grèce, cette guerre n'ayant pas été négociée dans la dernière conférence des pays de l'Axe l'Italie doit se débrouiller seule, les Italiens subissent de lourdes pertes et les Alliés débarquent en Italie, celle-ci est acculée et va rapidement capituler en faveur d'une République.


Cette même année plusieurs événements majeurs viennent bousculer l'Europe, la France devient communiste mais étrangement anti Stalinisme, et plus inquiétant une union est formé par la Pologne dans le but de fermer la Baltique aux Alliés et à l'Allemagne renaissante, la Bulgarie nouvel allié de l'Axe est également envahie par les Turcs, ceux-ci seront eux même envahit par les Alliés en 1939, cette année marquera un tournant dans l'Histoire, une alliance entre deux idéologies très différentes contre une union grandissante et un géant prêt à sauter...
avatar
Soldat
Messages : 7
Date d'inscription : 10/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Récit] Le grand musée de Welthauptstadt Germania

le Mer 28 Déc - 22:29
Partie III Alliances improbables

En 1939 de grandes puissances commencent à émerger et à créer des alliances de plus en plus puissantes, en 1938 les Polonais avaient constitués une alliance dans le but de contrer la montée en puissance des Allemands et de leur interdire la mer Baltique, rejointe par la Suède, les pays baltes et la Finlande devenue communiste, ainsi que soutenue par l'URSS "l'alliance de la Baltique" inquiète les alliés qui deviennent de plus en plus agressifs et continuent d'occuper de nombreux territoires au Moyen-Orient, le Reich Allemand lui avait préparé un important plan d'invasion, "Fall Weiss" pour mettre à bas la Pologne.




c'est "l'alliance de la Baltique" qui passe à l'offensive en Roumanie, les Alliés leur déclarent la guerre , la grande Allemagne  passe à l'attaque le lendemain même de la déclaration de guerre, et là le combat commence, malgré une forte résistance de la part des troupes polonaises et du corps expéditionnaire soviétique les pays baltes pris en quelques semaines, les Alliés et l'Axe formant une alliance le temps des combats, une fois le traité de paix signée la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie redeviennent des pays démocratiques en charge des alliés mais occupés par l'Axe, le Reichsprotektorat Ostland et celui "Ukraine" sont fondés occupés et administrés par l'Axe.



L'année de 1939 passe alors rapidement, de réparations en réparations en Pologne désormais occupée, en 1940 la tension entre les Alliés et l'URSS est très grande et notre Führer semble vouloir en profiter, un grand plan d'invasion "Barbarossa" est mit en place, l'état major Allemand attend le feu vert pour se jeter sur les steppes Russes.



L'opération est alors prévue pour Avril 1941, nous sommes en Septembre, et la tension en Europe est à son comble.
avatar
Soldat
Messages : 7
Date d'inscription : 10/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Récit] Le grand musée de Welthauptstadt Germania

le Mer 4 Jan - 19:08
Partie IV: l'Ours ne se réveillera pas (Partie 1/2)

Comme l'état major s'en doutait la guerre est arrivée avant que le plan Barbarossa soit déclenché, en Janvier 1941 alors que la France rejoignait le komintern et que le Royaume Unis attaquait les plages Française les Allemands ont décidés d'attaquer la Belgique alors neutre et d'envahir la France, la guerre avec l'URSS devenue inévitable... mais... alors que les braves troupes allemandes et britanniques de l'ouest se battaient sans relâches contre les Français, le front est fut enfoncé sans difficulté majeur... pourquoi? après l'invasion de la Roumanie sans l'accord de l'Allemagne pour se venger du non partage de la Pologne l'Allemagne ne s'est pas opposé pour mieux prendre les Russes en tenaille, fiers de leurs conquêtes les Russes se sont tournés vers l'Est, positionnant beaucoup de leur troupes à la frontière Japonaise et de Mandchourie...



le plan d'invasion de la Belgique



les différentes tentatives de débarquements Britanniques... qui se soldent par des échecs...



Les troupes Allemandes se battent avec ardeur dans des combats sanglant, mais le front est percé.



les troupes Allemandes font face à de violents combats dans les faubourgs de Paris en Janvier 1940... la France se rend, le Russie se fait enfoncer...

suite dans la partie 2.
avatar
Soldat
Messages : 7
Date d'inscription : 10/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Récit] Le grand musée de Welthauptstadt Germania

le Dim 15 Jan - 13:49
Partie IV (2/2)

Et la grande croisade a commencée...



Lors de l'hiver doux 40-41 les troupes allemandes se sont doucement enfoncées en Russie, avec l'aide de troupes britanniques et américaine.


Les Russes sont mal préparés, effectivement, les 3/4 de leurs troupes sont postée à la frontière de Mandchourie suite à de nombreuses menaces et à l'interception de messages radios suspects 6 mois auparavant, les troupes russes sont mises en déroute, les fantassins ne suivent même pas, en Mars alors que la neige fond l'avant garde allemande arrive devant Moscou.



La ville est déjà abandonnée, seuls quelques snipers isolés et deux trois partisans mettent en difficulté les troupes hongroises et allemandes qui entrent victorieusement dans la capitale Rouge.

dans un même temps alors qu'une poche de résistance se défend bravement à Leningrad les Alliés débarquent en Finlande alors sous un gouvernement communiste, le pays est occupé en moins d'une semaine.



Une petite tête de pont Britannique est formée près du Caucase pour servir de base à une offensive sur Stalingrad au nord et les champs de pétroles au sud, la tête de pont est rejointe par nos troupes en Avril.



L'offensive finale est lancée...



En Mai Staline est ses ministres sont assassinés par leurs propres hommes et des agitateurs Nazis... l'URSS capitule en Juin mais des bastions de partisans vont se battre pendant plusieurs mois. Le nouveau gouvernement néo-Nazi de konstantin Rodzaevsky est proclamé, le nouvel empire russe est né, en Juillet une conférence est menée par Hitler à Moscou, dans son dira : "La puissance des chevaliers teutoniques a triomphé! nous sommes victorieux d'un conflit de plus de 1000 ans! soyez fiers nouveau habitants de la grande Allemagne!"



Le visage de l'Europe, est redessiné à jamais.


_________________
"Haut les têtes, la mitraille c'est pas dl'a merde!" Louis Lepic à la Bataille d'Eylau

Vladou le meilleur scientifique fous au monde, et le meilleur dictateur aussi.
Contenu sponsorisé

Re: [Récit] Le grand musée de Welthauptstadt Germania

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum